Le chômage poursuit sa baisse dans la zone euro

Bruxelles – Le taux de chômage dans la zone euro a poursuivi sa baisse en octobre pour atteindre 8,8%, a annoncé l’Office européen des statistiques Eurostat le 30 novembre.

Ce chiffre est légèrement meilleur que celui anticipé par les analystes interrogés par le fournisseur de services financiers Factset, qui tablaient sur 8,9%, soit le même niveau qu’en septembre.

C’est le taux de chômage le plus faible enregistré dans la zone euro depuis janvier 2009, est-il souligné dans un communiqué.

Ce taux ne cesse de reculer depuis qu’il est repassé en septembre 2016 sous le seuil symbolique des 10,0%.

En dépit de cette baisse constante, les disparités demeurent importantes parmi les 19 pays qui ont adopté la monnaie unique.

Le chômage est très faible en Allemagne (3,6%) et à Malte (3,5%), mais il reste à un niveau élevé en Grèce (20,6% en août, dernier chiffre disponible) et en Espagne (16,7%).

Le taux de chômage est encore plus élevé chez les moins de 25 ans dans ces deux pays –40,2% en Grèce, 38,2% en Espagne– ainsi qu’en Italie (34,7%), alors qu’il n’est que de 6,6% en Allemagne.

En France, le chômage atteint 9,4% en octobre contre 9,5% en septembre selon les chiffres d’Eurostat.

Dans l’ensemble de l’Union européenne, le taux de chômage s’établit à 7,4%, en baisse par rapport à septembre, où il s’élevait à 7,5%. Il s’agit du niveau le plus faible enregistré depuis novembre 2008.

La République tchèque enregistre le taux le plus bas parmi les 28 pays de l’UE (2,7%).